La photographie de mariage : principe, origines et évolution

6 septembre 2021

La photographie a véritablement révolutionné le monde de l’image, venant nous permettre d’immortaliser les plus beaux moments de nos existences. Née en 1939[1], celle-ci s’appelait originellement le daguerréotype, et consistait en l’imprégnation des images sur une plaque cuivrée recouverte d’argent, fonctionnant telle un miroir. Durant un temps de pose variable, l’image se retrouvait incrustée au moyen d’iode et de mercure. Bien sûr, il faudra attendre un peu avant que la photographie, telle que nous la connaissons, ne soit utilisée dans nos quotidiens.

Alors quand naquit la photographie de mariage, et quelles évolutions ce domaine connût-il jusqu’à nos jours ? C’est ce que nous allons tenter de savoir.

photographie de mariage

1954 : la première photographie de mariage.

Les premiers qui eurent la chance d’inaugurer la photographie de mariage, furent le Prince Albert et la reine Victoria. En dépit d’un mariage célébré en 1940. Ils reconstituèrent la scène 14 ans plus tard, afin d’immortaliser ce moment si important. Cependant, vous n’êtes pas dupes et pouvez facilement imaginer le prix d’un tel service. Cette technologie venant tout juste d’être mise au point ! Sans oublier le côté logistique de la chose, les outils employés étant à des années lumières de nos appareils numériques compacts… A l’époque, la photographie était donc unique, et proposée uniquement aux couples qui avaient les moyens de se l’offrir.

Toutefois, en 1954, un nouveau type d’appareils photo vit le jour. Il permettait ainsi aux couples de réaliser non plus une photo mais une série, sur un seul et unique négatif.

NICOW MAIL

Recevez mes emails privés

Je partage chaque dimanche mes meilleurs conseils pour réussir votre mariage

Des évolutions successives, jusqu’à la naissance de Kodak.

L’enjeu de la photographie, et plus spécifiquement de la photographie de mariage, était donc phénoménal. Le public était friand de ces images immortelles, mais le coût et les technologies employées constituaient de réels freins à l’engouement général. De manière à populariser la photographie, bien des évolutions émergèrent. Fort heureusement, les temps de pose se réduisirent au point de donner vie à l’instantané. Les chambres photographiques commencèrent à être métamorphosées en appareils bien plus simples à transporter.

Tout ceci mena progressivement à l’émergence de la marque Kodak, en 1888[2]. Mais la réalisation de clichés restait assez onéreuse, et n’était exécutée que par des professionnels. C’est au début du XXè que la photographie connut un nouvel essor, notamment avec l’arrivée de la couleur.

photographie de mariage

Des codes qui changent.

A l’origine, la photographie de mariage répondait à des codes très stricts. Le regard était toujours tourné vers l’objectif. L’idée était avant tout d’afficher son rang social. Il était donc impensable de parler de spontanéité. Tenues riches, cadre parfait, postures droites et nobles… Des clichés éloignés de nos albums actuels, en somme.

Au fil du temps, ces pratiques ont évolué. Elles ont donné naissance à un mode beaucoup plus décontracté, faisant aujourd’hui de la photographie un vecteur d’émotions et de souvenirs. Alors que la photographie humaniste s’est largement répandue à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. L’idée de prendre des photos de scènes quotidiennes, sur le vif et sans pose, gagnait du terrain. C’est ainsi que la photographie de mariage, telle que nous la connaissons, a vu le jour. N’étant plus uniquement perçu comme scellant l’union de deux familles, le mariage doit maintenant, de par les clichés qui y sont faits, démontrer l’amour et le grand bonheur qui en émanent.

Photos remplies de sourires et de joie, de regards complices et de rires : les photographies de mariage sont donc des incontournables qui nous permettent, à chaque visualisation, de replonger dans ces moments magiques. De la cérémonie aux cocktails en extérieur, sans oublier la soirée, les danses et le dîner, ces clichés revêtent une importance capitale. N’hésitez donc pas à faire appel à des photographes professionnels[3], pour vous offrir des prestations haut de gamme le jour J !


[1] https://histoire-image.org/fr/etudes/daguerreotype

[2] https://lecolefrancaise.fr/histoire-de-la-photographie/

[3] https://nicow.fr/

PARTAGEZ CETTE HISTOIRE
COMMENTAIRES
AGRANDIR
AJOUTER UN COMMENTAIRE

>